Sainte Marie Mère de Dieu

1er janvier

01 Jan 2019, Posté par Moniales de Beaufort dans Actualités

Marie gardait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur » (Lc 2, 19)

Le mot mère (mater), renvoie aussi au mot matière.
Dans sa Mère, le Dieu du ciel, le Dieu infini s’est fait petit, s’est fait matière,
pour être non seulement avec nous, mais aussi comme nous.
Voilà le miracle, voilà la nouveauté :
l’homme n’est plus seul ; plus jamais orphelin, il est pour toujours fils.
L’année s’ouvre avec cette nouveauté. […]

Marie, poursuit l’Evangile, gardait toutes ces choses et les méditait.
Espérance et angoisse, lumière et ténèbre : toutes ces choses peuplaient le cœur de Marie.
Et elle, qu’a-t-elle fait ? Elle les a méditées, c’est-à-dire elle les a passées en revue avec Dieu dans son cœur.
Elle n’a rien gardé pour elle, elle n’a rien renfermé dans la solitude ou noyé dans l’amertume,
elle a tout porté à Dieu. C’est ainsi qu’elle a gardé. En confiant on garde :
non en laissant la vie en proie à la peur, au découragement ou à la superstition,
non en se fermant ou en cherchant à oublier, mais en faisant de tout un dialogue avec Dieu.
Et Dieu qui nous a à cœur, vient habiter nos vies. […]

Que la Mère, signature d’auteur de Dieu sur l’humanité,
garde cette année et porte la paix de son Fils dans les cœurs, dans nos cœurs, et dans le monde.

Pape François, Extrait de l’homélie du 1er janvier 2018.

Désolé, le formulaire de commentaire est désactivé pour le moment.