Présentation de Jésus au Temple

2 février

03 Fév 2018, Posté par Moniales de Beaufort dans Actualités

Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. » (Evangile selon saint Luc, ch.1, v. 28 – 32)

 

Depuis la naissance de la vie de consécration spéciale dans l’Église, des hommes et des femmes, appelés par Dieu et amoureux de Lui, ont vécu leur existence totalement orientés vers la recherche de son Visage, désireux de trouver et de contempler Dieu au cœur du monde.
La présence de communautés, placées comme la ville sur la montagne et la lampe sur le lampadaire (cf. Mt 5, 14-15), même dans la simplicité de leur vie, représente de façon visible le but vers lequel chemine l’ensemble de la communauté ecclésiale qui «marche sur les routes de ce temps le regard fixé sur la récapitulation future de toutes choses dans le Christ» annonçant déjà ainsi la gloire céleste.

En tant qu’hommes et femmes qui habitent l’histoire humaine, les contemplatifs, attirés par la splendeur du Christ, «le plus beau des enfants des hommes» (Ps 45, 3), se placent au cœur même de l’Église et du monde et trouvent dans la recherche toujours inachevée de Dieu le signe principal et le critère de l’authenticité de leur vie consacrée.

Pape François, Vultum Dei Quaerere

Désolé, le formulaire de commentaire est désactivé pour le moment.