Commentaire de l'évangile du mardi 10 décembre

Si un homme possède 100 brebis que l’une d’entre elles s’égare…

10 Déc 2019, Posté par Moniales de Beaufort dans Avent 2019

Mardi 10 décembre – Evangile selon St Matthieu, chapitre 18, versets 12 à 14

Est-ce la même chose, d’être égaré ou d’être perdu ? La brebis égarée est quand même bien perdue ! Mais le texte originel semble indiquer qu’il y a une différence, car être perdu peut signifier aussi périr. Si nous nous égarons, tout n’est donc pas perdu ! Parfois nous aimerions que notre vie ressemble à une autoroute : tout filerait tout droit, des pancartes indiquant comment il faut (se) conduire. Mais le plus souvent, notre vie ressemble à ces petites routes de campagne sur lesquelles nous avons vite fait de nous égarer. Pourtant, le dessein du salut se fraie un chemin mystérieux au cœur de nos existences imprévisibles. Réjouissons-nous, car c’est bien à ces carrefours-là que la miséricorde toute-aimante du Père nous attend.

Désolé, le formulaire de commentaire est désactivé pour le moment.